Les 19 plus beaux parcs naturels de Suisse

Il existe 19 parcs naturels en Suisse que tu peux visiter gratuitement. Parmi ces parcs, il y a le Parc national suisse, le seul parc national du pays. La plupart des parcs sont très bien desservis par les transports publics et se prêtent aux activités de plein air. La majorité des parcs naturels se trouvent dans des zones d'habitation et sont habités.

La nature est un bien précieux. Mis à part le chocolat suisse connu dans le monde entier et le couteau suisse à usages multiples, elle est une marque importante de la Suisse.

Qui ne pense pas à des montagnes enneigées, à des prairies vertes où paissent des vaches ou à des lacs de montagne scintillants lorsqu'il - ou elle - rêve de la petite Confédération dans les Alpes ?

Certains de ces paysages typiques de la Suisse font partie d'un programme de promotion lancé par le gouvernement fédéral en 2007. Dans le cadre de ce programme, 19 parcs d'importance nationale reçoivent actuellement un soutien financier. On distingue trois catégories : Les parcs nationaux, les parcs naturels régionaux et les parcs naturels périurbains.

Carte des parcs naturels suisses (photo : Parks Swiss)Carte des parcs naturels suisses (photo : Parks Swiss)
Binntal (photo : Parks Swiss Brigitte Wolf)Binntal (photo : Parks Swiss Brigitte Wolf)

Répartis dans toute la Suisse, les parcs qui se distinguent par "de beaux paysages, une riche biodiversité et des biens culturels de qualité" sont donc soutenus. Les régions, les cantons et les communes peuvent postuler pour ce label auprès du gouvernement fédéral et peuvent, si les critères requis sont remplis, bénéficier d'un soutien financier pour leur parc naturel.

Si tu es intéressé par l'ouverture de ton propre parc naturel en Suisse, tu trouveras ici les exigences correspondantes. Mais si tu cherches plutôt à avoir une vue d'ensemble des parcs déjà existants, tu peux commencer ici avec le premier parc d'importance nationale.

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir des conseils de voyage, des idées d'inspiration et les derniers guides de voyage directement dans votre boîte aux lettres.

En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir des courriels promotionnels. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Parc naturel régional de Schaffhouse

Faits et chiffres sur le parc naturel régional de Schaffhouse

Le parc naturel régional de Schaffhouse a fêté son adhésion au programme de soutien de la Confédération en 2018. Il couvre une superficie de 213 km² et environ 28 600 habitants vivent sur son territoire. Le parc naturel s'étend sur 15 communes, dont deux se trouvent de l'autre côté de la frontière germano-suisse

Ce qui t'attend dans le parc naturel régional de Schaffhouse

Comme le parc naturel ne se trouve pas dans les Alpes, tu ne dois pas t'attendre à de hautes montagnes, des parois rocheuses abruptes et des torrents de montagne rugissants. Bien au contraire. La région autour de Schaffhouse est marquée par des collines verdoyantes, de nombreux vignobles, les rives du Rhin - bien que les chutes du Rhin soient tout juste hors du périmètre du parc naturel - et de petits villages.

Comment explorer au mieux le parc naturel régional de Schaffhouse ?

Le point culminant du parc naturel régional de Schaffhouse se trouve à seulement 900 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui le rend idéal pour de longues promenades et de confortables balades à vélo

Voici une liste d'itinéraires et de randonnées possibles :

  • Le Randentour est un tour à vélo de 48 km qui commence et se termine à Schaffhouse
  • La Route Verte, un tour à vélo qui traverse six parcs naturels suisses de Schaffhouse à Genève, a sa première étape dans le parc naturel régional de Schaffhouse
  • Le Reiatweg est une randonnée circulaire de 19 km dont le point de départ et d'arrivée se trouve à Thayngen.
  • L'agréable Rhein-Reben-Route mène sur 13,5 km de Jestetten (D) à Buchberg (CH)

Tu peux également profiter du parc sur le Rhin. Que ce soit à bord d'une construction gonflable en caoutchouc que tu as apportée toi-même ou sur un bateau de la compagnie de navigation Untersee und Rhein

Tu trouveras d'autres idées d'excursions à pied, en vélo, en rollers ou à cheval sur le site web de Natourpark, qui est très agréable et bien conçu. Tu trouveras encore plus d'informations sur les possibilités de découverte, les foyers et autres expériences sur le site web du parc naturel de Schaffhouse.

Comment accéder au parc naturel régional de Schaffhouse ?

Toutes les communes qui se trouvent dans le parc naturel régional de Schaffhouse sont accessibles par les transports publics. Que ce soit en bus, en train ou en bateau. En voiture, il est préférable de passer par Schaffhouse et de se frayer ensuite un chemin jusqu'à ta destination.

(Photo : Suisse Tourisme Renato Bagattini)(Photo : Suisse Tourisme Renato Bagattini)
(Photo : Suisse Tourisme Peer Füglistaller)(Photo : Suisse Tourisme Peer Füglistaller)

Parc sauvage de Zurich Sihlwald

Faits et chiffres sur le parc naturel sauvage de Zurich Sihlwald

Avec une superficie de 11 km², le parc naturel sauvage de Zurich Sihlwald est le plus petit parc naturel suisse. Il s'agit du premier parc de découverte de la nature reconnu au niveau national. Depuis 2010, il fait partie du programme de promotion de la Confédération et s'étend sur le territoire de cinq communes, avec seulement 80 habitants vivant à l'intérieur de ses frontières

Ce qui t'attend dans le parc naturel sauvage de Zurich Sihlwald

Sur cette surface plutôt modeste se trouve un nombre considérable de chemins et de sentiers. Au total, les visiteurs du parc ont à leur disposition 72 km de sentiers de randonnée, 58 km de pistes cyclables et 54 km de pistes équestres. Le parc animalier de Langenberg, situé à quelques kilomètres au nord du parc naturel sauvage de Zurich Sihlwald, abrite 19 animaux indigènes - ou anciennement indigènes

Il s'agit notamment de la marmotte des Alpes, de la loutre européenne, du cerf rouge et même de l'ours brun européen - pour ne citer que quelques-uns des habitants de Sihlwald.

Les deux parcs sont accessibles gratuitement 24 heures sur 24, 365 jours par an, bien que le centre des visiteurs payant et le musée de la nature soient fermés en hiver. Tu trouveras plus d'informations sur le parc sauvage ainsi que sur le parc animalier ici

Comment explorer au mieux le parc naturel sauvage de Zurich Sihlwald ?

Le parc naturel sauvage de Zurich Sihlwald est une zone de loisirs très appréciée de la population zurichoise. L'idéal est de l'explorer soit à pied, à vélo ou à cheval. Si tu souhaites te faire une idée du parc au préalable, leur site Internet offre la possibilité d'une visite interactive avec des images panoramiques à 360°

Tu as également la possibilité de participer au programme varié du parc naturel sauvage. Des visites guidées sur des thèmes spécifiques, des promenades avec un ranger, des journées de découverte ou d'autres conférences intéressantes sont régulièrement organisées.

Comment arriver au parc sauvage de Zurich Sihlwald ?

Les deux parcs sont facilement accessibles par les transports publics depuis Zurich, Thalwil et Horgen. Il est également possible de s'y rendre en voiture, mais les frais de parking s'élèvent à un forfait de 10 CHF par jour pour le parc animalier et de 5 CHF pour le parc sauvage.

(Photo : Suisse Tourisme Metzger Rottmann Bürge AG)(Photo : Suisse Tourisme Metzger Rottmann Bürge AG)
Soleil dans le parc naturel de Sihlwald (photo : Suisse Tourisme Marcus Gyger)Soleil dans le parc naturel de Sihlwald (photo : Suisse Tourisme Marcus Gyger)

Jurapark Argovie

Faits et chiffres sur le Jurapark Aargau

Depuis 2012, le Jurapark Aargau porte son titre de parc naturel. Il s'étend sur une surface de 241 km², comprend le territoire de 28 communes et est habité par 42 000 habitants. Au nord, il s'étend jusqu'à la frontière allemande, formée par le Rhin. A l'est et au sud, le parc est délimité par l'Aar.

Ce qui t'attend dans le Jurapark d'Argovie

De vertes prairies, des cerisiers en fleurs, de jolis paysages fluviaux, des collines boisées de la chaîne de montagnes du Jura et de nombreux vignobles : le Jurapark Aargau est très diversifié et offre quelque chose à chacun

Que ce soit une promenade le long du Fricktaler Chriesiweg - qui rivalise presque avec la saison des cerisiers en fleurs japonaise pendant la période de floraison - un pique-nique agréable au bord du Rhin ou une randonnée jusqu'à la plateforme d'observation de la Wasserflue.

Le parc se caractérise notamment par des collines et des vallées légèrement peuplées, ce qui peut te donner l'impression d'être loin des grands centres urbains. Les villes de Brugg, Aarau mais aussi Bâle et Zurich ne sont cependant pas trop éloignées, ce qui rend le parc très facile d'accès.

Comment explorer au mieux le Jurapark d'Argovie ?

Tu t'en doutes probablement déjà. Le Jurapark Aargau peut lui aussi être parfaitement exploré à pied ou sur un vélo. Voici une courte sélection d'itinéraires possibles qui pourraient te plaire :

  • Tu te souviens peut-être de la Route Verte dont j'ai parlé à propos du parc naturel régional de Schaffhouse ? La première étape se termine au cœur du parc jurassien d'Argovie - plus précisément à Herznach.
  • Le tour de l'Aar de 13,5 km de et vers Bad Schirznach est parfait si tu aimes le confort à vélo.
  • Le Fricktaler Chriesiweg est très populaire, surtout pendant la période de floraison des cerisiers au printemps.
  • Le sentier d'altitude dans le Jura tabulaire dure 4 à 6 heures et comprend une longueur de 20 km

Tu trouveras une grande variété d'autres possibilités sur le site web du Jurapark Aargau. Que tu aies quelques heures ou plusieurs jours à disposition, tu trouveras certainement la randonnée, le tour à vélo ou les sentiers thématiques qui te conviennent. Ou peut-être es-tu plus intéressé par un événement culinaire, comme par exemple une randonnée autour de la bière ou du vin ? Tu trouveras cela aussi dans cette région aux multiples facettes.

Comment atteindre le Jurapark Aargau ?

Toutes les communes du Jurapark Aargau sont accessibles soit en voiture, soit à vélo - par exemple sur la Route Verte - soit en transports en commun depuis Aarau, Brugg, Zurich ou Bâle.

Le Jurapark Aargau est également idéalement situé pour les trajets en voiture et peut être facilement atteint par l'autoroute depuis Aarau, Brugg, Zurich, Bâle et Berne.

(Photo : Suisse Tourisme Renato Bagattini)(Photo : Suisse Tourisme Renato Bagattini)
(Photo : Suisse Tourisme Renato Bagattini)(Photo : Suisse Tourisme Renato Bagattini)

Parc naturel de Thal

Faits et chiffres sur le parc naturel de Thal

Le parc naturel de Thal, qui fait partie des parcs naturels suisses depuis 2010, est un autre vieux de la vieille. Il s'étend dans le canton de Soleure sur une surface de 139 km² et huit communes. Au total, environ 15 000 habitants vivent sur ce territoire. Avec sa situation dans le triangle entre Berne, Zurich et Bâle, il est très facile d'accès.

Ce qui t'attend dans le parc naturel de Thal

Si tu quittes le Mittelland densément peuplé et marqué par des zones industrielles - avec son autoroute A1 très fréquentée - en direction de Balsthal, tu seras surpris de voir le magnifique paysage qui s'ouvre devant tes yeux. On pourrait presque dire que le parc est un tuyau secret que l'on ne découvre pas par hasard.

A moins que tu ne rates l'embranchement de l'autoroute à Egerkingen et que tu te fraies un chemin à l'écart de l'A2 à travers le Jura jusqu'à Bâle.

Le parc naturel de Thal est situé entre les deux traits les plus au sud de la chaîne de montagnes du Jura et est un véritable paradis pour les amoureux de la nature. De nombreuses collines boisées et des prairies verdoyantes t'attendent, mais aussi des roches calcaires abruptes et des gorges impressionnantes ainsi que des ruines de châteaux isolées

Le parc naturel de Thal abrite également des animaux indigènes. Garde donc un œil sur les chamois, les lézards ou les hermines.

Comment explorer au mieux le parc naturel de Thal ?

Le parc naturel de Thal a beaucoup à offrir. Divers sentiers de randonnée, itinéraires de vélo et pistes cyclables traversent le parc. Entre le 1er mai et le 1er novembre, le bus du parc naturel circule tous les dimanches et jours fériés et est spécialement conçu pour les randonneurs. Les parapentistes sont également attirés par les montagnes du Jura.

Tu trouveras une sélection de randonnées et de tours à vélo sur cette liste :

  • Sur son chemin de Schaffhouse à Genève, la Route Verte passe entre autres par le parc naturel de Thal. La troisième étape commence à Balsthal et se termine à St. Ursanne dans le canton du Jura. Mis à part cet itinéraire, le parc est plus adapté aux vététistes qu'aux cyclistes tranquilles, car les flancs de Thal sont parfois très abrupts.
  • Le sentier en bois Thal, aménagé par un artiste, est spécialement conçu pour les familles et les enfants. Il commence à Balsthal et se termine à Holderbank, à environ 5 km de son point de départ
  • La montée raide du sentier d'altitude de Balsthal au Weissenstein est récompensée par de magnifiques points de vue et, par temps clair, par une vue sur le panorama alpin. La randonnée fait 18 km et dure environ six heures
  • Le même parcours peut être effectué en VTT. L'itinéraire VTT Weissenstein-Balsthal se trouve sur l'itinéraire 44 de SuisseMobile et est plutôt destiné aux vététistes confirmés
  • Pour les enfants aussi, les organisateurs du parc naturel de Thal ont fait preuve d'imagination avec divers sentiers thématiques.

Le site web du parc naturel offre une multitude d'informations supplémentaires sur les expériences, les possibilités d'hébergement, les restaurants de montagne, les randonnées, les activités sportives et les événements.

Comment arriver au parc naturel de Thal ?

Le parc naturel de Thal est facilement accessible par les transports publics depuis plusieurs endroits. Que ce soit en train via Oensingen et Balsthal, en téléphérique via Soleure et Weissenstein ou en car postal depuis le canton de Bâle-Campagne

Le parc est également bien desservi en voiture, puisqu'il a un accès direct à l'autoroute A1 via Oensingen et qu'il se trouve non loin de l'échangeur d'Egerkingen.

(Photo : Suisse Tourisme Roland Gerth)(Photo : Suisse Tourisme Roland Gerth)
(Photo : Suisse Tourisme Renato Bagattini)(Photo : Suisse Tourisme Renato Bagattini)

Parc du Doubs

Faits et chiffres sur le Parc du Doubs

Si le Doubs n'a pas trouvé sa place dans l'énumération des cours d'eau en Suisse, il est au moins dûment mentionné ici. Cette rivière caractérise la partie nord du parc naturel et est responsable de son nom. En même temps, elle forme la frontière avec la France au nord des montagnes du Jura

Le Parc du Doubs, d'une superficie de 294 km², abrite seulement 14 200 habitants répartis sur 15 communes, ce qui est peu en comparaison avec certains autres parcs de cet article. Tu peux certainement t'imaginer ce que cela signifie. Une grande partie de nature et pas de villes densément peuplées

En revanche, il y a beaucoup de chevaux.

Ce qui t'attend dans le Parc du Doubs

Dans le Parc du Doubs, tu rencontreras principalement trois choses : des forêts de conifères à perte de vue, des nuits glaciales - oui, même en été - et des pâturages pour chevaux à perte de vue.

Le Parc du Doubs présente une variété de paysages différents en raison de sa situation, niché entre les Franches-Montagnes et le Doubs. D'un côté, le Doubs serpente au nord comme un canyon à travers la région, tandis que plus au sud, les Franches-Montagnes s'étendent après une montée abrupte

Dans le Parc du Doubs, tu trouveras donc toutes sortes de choses. Des gorges sauvages et des cascades, des villes médiévales comme St-Ursanne, des plateaux avec des murs de pierre et des paysages de pâturage avec les pâturages pour chevaux, des lacs marécageux et des rochers rugueux du Jura

Conseil Swiss Activities : prépare-toi à des températures plus fraîches dans les Franches-Montagnes que sur les rives du Doubs. Même les jours ensoleillés, les apparences peuvent être trompeuses et avoir une couche supplémentaire de vêtements sous la main n'est certainement pas une mauvaise idée.

Des chevaux dans le parc naturel du Doubs (photo : MySwitzerland)Des chevaux dans le parc naturel du Doubs (photo : MySwitzerland)
(Photo : MySwitzerland)(Photo : MySwitzerland)

Comment explorer au mieux le Parc du Doubs ?

En plus des moyens de transport habituels comme la marche ou le vélo, il y a un autre point important. Si tu as toujours voulu monter à cheval et faire une longue promenade, tu es au bon endroit. Tu peux également visiter divers élevages de chevaux et en apprendre plus sur les Franches-Montagnes locaux.

D'ailleurs, jusqu'à 5000 chevaux paissent ici en été. Mais comme ils peuvent se déplacer librement, ils ne se trouvent pas toujours aux mêmes endroits. L'organisation "Chevaux dans le Jura" a créé une carte interactive qui te permet de trouver l'emplacement actuel de divers troupeaux.

Mais même pour tous ceux qui n'ont pas le pouls qui s'accélère à la vue d'un franches-montagnes en liberté, il y a beaucoup à faire dans le Parc du Doubs :

  • Nous y voilà à nouveau. La fameuse Route Verte. La quatrième étape de cette piste cyclable part de St-Ursanne sur le Doubs et franchit quelques mètres d'altitude avant de traverser les vastes étendues des Franches-Montagnes.
  • Sur la randonnée des crêtes vers les Sommêtres, tu passeras devant un paradis de l'escalade et des falaises calcaires abruptes.
  • Il y a d'innombrables randonnées et chemins à travers les pâturages, mais je te conseille de te lancer et de voir par où tu vas sortir. Si tu souhaites planifier davantage à l'avance, tu trouveras d'autres suggestions sur la carte SuisseMobile.
  • Le célèbre et populaire étang de la Gruère est un joli lac marécageux près de Saignelégier. L'endroit idéal pour un auteur de polars en quête d'inspiration.
  • Tu obtiendras une vue spectaculaire sur le Doubs sur l'arène rocheuse du Creux de Moron.

Tu trouveras plus d'informations, de découvertes et de suggestions pour cette région sur le site du Parc du Doubs.

Comment accéder au Parc du Doubs ?

Le Parc du Doubs est accessible en transports publics, mais pas aussi facilement que le Jurapark Aargau par exemple. Si tu as un peu plus de temps, ce n'est pas un problème grave

Les villes de La Chaux-de-Fonds, Le Locle et St-Ursanne se trouvent sur le réseau des CFF et plusieurs villages des Franches-Montagnes sont accessibles en train. Des bus et des téléphériques desservent également le parc

Avec ta propre voiture, tu es bien sûr aussi bien accueilli ici. Dans ce cas, il est préférable de se rendre à Bienne ou à Neuchâtel via La Chaux-de-Fonds.

(Photo : Suisse Tourisme Raffael Waldner)(Photo : Suisse Tourisme Raffael Waldner)
(Photo : Suisse Tourisme Giglio Pasqua)(Photo : Suisse Tourisme Giglio Pasqua)

Parc régional Chasseral

Faits et chiffres sur le Parc régional Chasseral

Pour le parc naturel Chasseral, nous restons pour l'instant dans les montagnes du Jura. Il a été nommé d'après le Chasseral, le plus haut sommet du Jura bernois, qui est également considéré comme la terrasse panoramique du Jura suisse. Tu en apprendras bientôt la raison.

Le parc s'étend sur une surface de 388 km² et compte environ 38 700 habitants répartis dans 21 communes. Il porte son titre de parc naturel régional depuis 2012

Ce qui t'attend dans le Parc régional Chasseral

Le parc, situé dans le triangle entre Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds et Bienne, se présente sous différentes facettes. Les plateaux, les pâturages et les vignobles alternent avec les vallées et les gorges. Elle est également connue pour ses nombreux murs de pierres sèches. Mais cette région est également très importante sur le plan culinaire - notamment en ce qui concerne la production de célèbres chocolats et fromages

Si Ragusa et Torino ou Tête de Moine te dit quelque chose, tu sais de quoi je parle.

Bien sûr, le parc naturel de Chasseral est un véritable paradis pour les randonneurs, avec des points de vue où tu peux admirer, par temps clair, un panorama alpin époustouflant allant du Säntis au Mont Blanc

Cela représente environ 400 km de montagnes alignées. Le nom de "terrasse panoramique de la Suisse" n'a certainement pas été volé ici.

Comment explorer au mieux le Parc régional Chasseral ?

Le parc naturel Chasseral se découvre merveilleusement bien à pied, à vélo ou en VTT. Mais le parc est également accessible par les transports publics et si tu n'as pas envie de faire des efforts physiques, je te conseille de prendre le train de La Chaux-de-Fonds à Sonceboz-Sombeval. Avec bien sûr un arrêt à la fabrique de chocolat Camille Bloch à Courtelary.

Des sentiers de randonnée sont répartis dans tout le parc, tandis qu'en vélo, tu seras mieux servi sur la Route du Jura

  • La cinquième étape de la Route Verte démarre au cœur du parc naturel de Chasseral et passe entre autres par La Chaux-de-Fonds, le berceau de l'industrie horlogère suisse.
  • L'une des 17 randonnées publiées sur le site web du parc naturel est l'itinéraire Chasseral-Panorama. Elle impressionne surtout par la vue sur les innombrables montagnes des Alpes. 398 km pour être précis. Tu te souviens ?
  • Dans la vallée près de St-Imier, le Sentier du Vallon est une randonnée agréable et courte pour ceux qui aiment les choses confortables et moins raides
  • La Bike Route Erguël est un circuit de 18 km pour les vététistes de condition moyenne qui veulent faire leur entraînement dans un paysage varié et impressionnant

Tu trouveras plus d'informations sur la découverte du parc naturel de Chasseral avec des indications et des offres actuelles sur ce site

Comment accéder au Parc régional Chasseral ?

Si tu n'es pas en vélo sur le chemin de Schaffhouse à Genève, tu peux aussi atteindre le parc naturel Chasseral en transports publics. Depuis Bienne, La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel, tu seras dans le parc en moins de 20 minutes, selon les cas. Tu peux utiliser soit le train, soit le bus, soit ta propre voiture.

(Photo : Suisse Tourisme Martin Maegli)(Photo : Suisse Tourisme Martin Maegli)
(Photo : Suisse Tourisme Daniel Abort)(Photo : Suisse Tourisme Daniel Abort)

Parc Naturel Jura Vaudois

Faits et chiffres sur le Parc Naturel Jura Vaudois

Le parc naturel Jura Vaudois fait partie des parcs naturels suisses depuis 2013. C'est le parc le plus à l'ouest de la Suisse et donc le dernier de notre liste à se trouver dans les montagnes du Jura. Il couvre une superficie de 531 km², s'étend sur un territoire de 30 communes et compte environ 35 800 habitants.

Grâce à sa proximité avec la côte densément peuplée du lac Léman, c'est une destination d'excursion très appréciée par la population de Suisse occidentale. Les 523 km de sentiers de randonnée signalisés font qu'il n'est pas difficile non plus d'y retourner régulièrement pour découvrir quelque chose de nouveau.

Ce qui t'attend dans le parc naturel Jura vaudois

Ici aussi, tu peux t'attendre à beaucoup de choses. Comme nous sommes toujours dans le Jura, le paysage n'est pas très différent des deux parcs naturels précédents. Ici aussi, des villes médiévales, des forêts isolées, des marais mystérieux, des rochers déchiquetés, des kilomètres de murs en pierres sèches, d'innombrables pâturages et des vues impressionnantes t'attendent

De plus, le parc naturel Jura vaudois compte plus de 200 chalets d'alpage qui servent d'une part à l'hébergement des touristes et d'autre part à la fabrication du fromage et à l'économie alpestre.

Le lac du Joux - le plus grand lac du Jura - et la Dent de Vaulion, d'où tu as une vue illimitée sur le lac Léman jusqu'aux Alpes françaises, à 1482 mètres d'altitude, sont deux aimants puissants du parc naturel

Comment explorer au mieux le Parc Naturel Jura Vaudois ?

Comme tu l'as deviné depuis que nous avons mentionné les 523 km de sentiers de randonnée, le Parc Naturel Jura Vaudois est idéal pour les excursions à pied. Mais le parc est également un plaisir à parcourir en vélo ou en VTT. Voici une sélection d'itinéraires et d'excursions possibles :

Tu trouveras d'autres suggestions et inspirations sur le site du Parc Naturel Jura Vaudois. Le site n'existe toutefois qu'en français, bien que les nombreuses images parlent heureusement une langue compréhensible à l'échelle mondiale

Comment accéder au Parc Naturel Jura Vaudois ?

Le parc est très facilement accessible à partir de différents points de départ. Que tu partes de Genève, Nyon, Morges ou Lausanne, les transports publics te permettront d'y accéder facilement

Plusieurs lignes de train et de car postal circulent à l'intérieur du parc, ce qui rend la voiture pratiquement superflue. Bien que tu puisses aussi atteindre le parc en choisissant n'importe quelle route d'accès depuis le lac Léman.

(Photo : Suisse Tourisme Roland Gerth)(Photo : Suisse Tourisme Roland Gerth)
(Photo : Suisse Tourisme Roland Gerth)(Photo : Suisse Tourisme Roland Gerth)

Biosphère de l'UNESCO Entlebuch

Faits et chiffres sur la biosphère de l'Entlebuch

Il existe environ 700 réserves de biosphère dans le monde, dont l'une se trouve dans le canton de Lucerne. La biosphère d'Entlebuch fait partie du patrimoine mondial de l'UNESCO et couvre une superficie de 395 km². Elle s'étend sur sept communes et abrite environ 17 700 habitants

Depuis 2001, l'Entlebuch est une biosphère UNESCO et depuis 2008, c'est-à-dire depuis le début du programme fédéral, elle compte parmi les parcs naturels régionaux de Suisse.

Ce qui t'attend dans la biosphère de l'Entlebuch

La biosphère de l'Entlebuch se caractérise notamment par ses nombreux paysages de marais. L'"ouest sauvage de Lucerne", comme on appelle aussi la région, est composé d'un quart de marais d'importance nationale. Nulle part en Suisse tu ne trouveras autant de tourbières qu'ici

Mais les alpages, les ruisseaux de montagne sauvages et l'imposante Schrattenfluh font également partie de ce parc naturel. Ce n'est pas pour rien que l'Entlebuch est considéré par l'UNESCO comme une région modèle et exemplaire

Grâce à son offre de loisirs très diversifiée, l'Entlebuch est une région de vacances très appréciée qui offre quelque chose pour presque tous les goûts. Si tu es à la recherche de vacances relaxantes à la plage, tu seras malheureusement déçu ici. Mais sinon, tu trouveras certainement quelque chose qui correspond à tes préférences.

(Photo : Suisse Tourisme Martin Mägli)(Photo : Suisse Tourisme Martin Mägli)
(Photo : Suisse Tourisme Gerry Nitsch)(Photo : Suisse Tourisme Gerry Nitsch)

Comment explorer au mieux la biosphère d'Entlebuch ?

Si tu te déplaces à pied, tu as le choix entre de nombreuses randonnées et des sentiers thématiques que tu peux parcourir par toi-même. Il est également possible d'organiser une visite privée avec le local Martin. Il se fera un plaisir de montrer l'Entlebuch à ses hôtes et de répondre à toutes les questions possibles et imaginables.

En VTT ou en vélo, tu as également l'option de voir l'Entlebuch seul ou lors de tours guidés. Nous te donnons ici un aperçu des excursions possibles :

  • Autour de l'eau, tu as le choix entre diverses activités comme par exemple le canoë, l'orpaillage, la pêche ou une visite de la cascade de Chessiloch
  • La randonnée sur la crête du Rothorn de Brienz fait également partie du parc naturel. Avec 34 autres randonnées que tu trouveras sur le site web de la biosphère
  • Divers sentiers thématiques t'informent sur les marais et autres détails de l'Entlebuch.
  • Pour les fanatiques de VTT et de vélo, il y a des aventures de tous les niveaux de difficulté, et des transports ou des tours guidés peuvent être organisés.
  • Si le tir à l'arc, le géocaching, le parapente, le trekking avec des lamas, l'escalade et de nombreuses autres activités font partie de tes centres d'intérêt, tu trouveras ici une sélection de Aventures en plein air proposées dans le parc naturel

L'assortiment de possibilités pour passer le temps dans l'Entlebuch est immense et tu n'auras aucun mal à t'occuper ici pendant quelques jours. Pour les familles en particulier, le parc naturel offre de très nombreuses options, ce qui en fait une destination appropriée pour des vacances actives en famille.

Tu trouveras plus d'informations sur des sujets tels que les possibilités d'hébergement, la gastronomie, les forfaits, les événements et bien plus encore sur le site de UNESCO Biosphère Entlebuch

Comment accéder à la biosphère d'Entlebuch ?

Le parc naturel est facilement accessible par les transports publics depuis diverses directions, que ce soit en bus ou en train. Depuis Lucerne et Berne, des trains circulent régulièrement vers l'Entlebuch et diverses lignes de cars postaux mènent aux villages les plus reculés. D'ailleurs, l'Entlebuch fait partie de la zone de validité du Tellpass, que tu trouveras décrit plus en détail dans cet article sur les passeports touristiques régionaux en Suisse

La biosphère est également facilement accessible en voiture via Lucerne ou Berne.

(Suisse Tourisme Jan Geerk)(Suisse Tourisme Jan Geerk)
(Photo : Suisse Tourisme Silvano Zeiter)(Photo : Suisse Tourisme Silvano Zeiter)

Parc naturel de Gantrisch

Faits et chiffres sur le parc naturel de Gantrisch

Le parc naturel de Gantrisch, qui fait partie des parcs naturels suisses depuis 2012, est beaucoup plus montagneux. D'une superficie de 404 km², il s'étend sur le territoire de 19 communes et abrite environ 37 400 habitants

Le parc a été nommé d'après la chaîne du Gantrisch, une chaîne de montagnes dans les Alpes bernoises au sud-ouest de Thoune. Contrairement aux parcs des montagnes du Jura, les sommets sont ici nettement plus élevés, à plus de 2000 mètres d'altitude

Ce qui t'attend dans le parc naturel de Gantrisch

Le parc naturel de Gantrisch se vante de nombreuses caractéristiques, dont une qui saute aux yeux. En raison de la faible pollution lumineuse, tu peux vivre des nuits étoilées claires dans le parc et partir à la chasse aux étoiles filantes. Note donc tes souhaits les plus urgents et pars à la chasse aux éclairs.

Pendant la journée, il y a aussi beaucoup de choses à voir et à découvrir dans le parc naturel de Gantrisch. D'une part, il y a des canyons profonds et des gorges à travers lesquels la rivière "Schwarzwasser" se faufile. D'autre part, tu rencontreras de vastes paysages marécageux, la remarquable chaîne du Gantrisch et des forêts sans fin. L'importance de la forêt doit être spécialement soulignée ici

Le parc naturel de Gantrisch abrite l'une des plus grandes forêts d'un seul tenant de Suisse. De plus, quatre fois plus de personnes y travaillent dans le secteur de l'agriculture et de la sylviculture que la moyenne suisse.

D'un point de vue historico-culturel, on y trouve quelques trésors. Répartis dans le parc, tu trouveras des châteaux, divers bains dans la région du Gurnigel - qui témoignent de l'ancienne culture des bains - mais aussi la chapelle de Schwarzenburg, une partie du chemin de Saint-Jacques avec le monastère de Rüeggisberg et diverses fermes construites selon le style typique de la région. De plus, le parc naturel de Gantrisch dispose de huit musées et trois observatoires

Tu te souviens des nuits claires ? Je ne plaisante pas.😉

(Photo : Switzerland Tourism Ivo Scholz)(Photo : Switzerland Tourism Ivo Scholz)
(Photo : Switzerland Tourism Ivo Scholz)(Photo : Switzerland Tourism Ivo Scholz)

Comment explorer au mieux le parc naturel de Gantrisch ?

Le parc naturel de Gantrisch peut être découvert de différentes manières. D'une part, il y a les suspects habituels comme la marche ou le vélo. Mais il est également possible de louer une voiture décapotable et de passer une journée à rouler dans le parc. Tu peux aussi t'inscrire à un tour en calèche et passer quelques heures au volant de deux chevaux

Tu vois donc que le choix de la vitesse dépend entièrement de toi

Voici la sélection obligatoire de randonnées, tours à vélo et autres spécialités :

  • Le Gantrisch Panoramaweg, d'une longueur de 22 km et d'une durée d'environ six heures, franchit environ 1000 mètres de dénivelé et est plutôt destiné aux randonneurs en bonne condition physique. Le combat en vaut certainement la peine et est récompensé par des vues à couper le souffle
  • Sur le Flower Walk Schwarzenburg, tu apprendras tout sur la flore locale. Pour cela, télécharge l'application sur ton téléphone portable et plonge-toi dans le cours interactif
  • Tu trouveras d'autres propositions, en commençant par une promenade tranquille et en terminant par une randonnée de plusieurs jours dans le parc, ici
  • En vélo, en VTT ou en vélo électrique loué, il y a différents tours dans le parc naturel de Gantrisch. Parmi eux, la Route royale, d'où tu peux voir le Plateau et le Jura sous un autre angle
  • Pour les grimpeurs, le parc naturel propose une via ferrata ainsi qu'un parc d'accrobranche.

Die ganze Palette an Ausflügen und Informationen zu Verpflegung, Veranstaltungen, Unterkünften und vieles mehr findest du auf der Website des Naturparks.

Comment accéder au parc naturel de Gantrisch ?

Le parc naturel de Gantrisch est bien desservi par les transports publics. D'une part en train depuis Berne ou à l'intérieur du parc avec diverses lignes de cars postaux. En hiver, il y a même un bus des neiges

Si tu viens avec ta propre voiture, que ce soit depuis Berne, Thoune ou Fribourg, tu as à ta disposition plusieurs parkings payants

(Photo : Suisse Tourisme Alain Rumpf)(Photo : Suisse Tourisme Alain Rumpf)
(Photo : Suisse Tourisme Ivo Scholz)(Photo : Suisse Tourisme Ivo Scholz)

Parc régional Gruyère

Faits et chiffres sur le Parc régional Gruyère

Pour ce parc, nous trichons un peu. Son nom complet est "Parc naturel régional Gruyère Pays-d'Enhaut". Un virelangue que j'aimerais beaucoup éviter à toi et à moi. C'est pourquoi nous lui donnons pour le moment le petit nom de "Parc régional Gruyère"

Depuis 2012, il fait partie de l'inventaire des parcs naturels suisses et s'étend sur une surface de 503 km². Son territoire compte 13 communes et environ 14 700 habitants. Il s'étend des rives du lac Léman à Montreux jusqu'à la Gruyère et au Saanenland près de Gstaad.

Ce qui t'attend dans le parc régional de la Gruyère

Des fromages connus comme le Gruyère, l'Etivaz et le Vacherin fribourgeois proviennent de cette région et il n'est donc pas surprenant qu'il y ait plusieurs possibilités de partir sur les traces de l'une des marques les plus importantes de Suisse

Les autres caractéristiques du parc régional de la Gruyère sont des vallées profondes, des alpages et des prairies de montagne verdoyants, de nombreuses zones forestières mais aussi des parois rocheuses et des éboulis abrupts

La ville médiévale de Gruyères et la fabrique de chocolat Cailler à Broc se trouvent d'ailleurs juste à l'extérieur du parc. Juste au cas où, après une longue randonnée, tu serais pris d'une fringale de chocolat suivie d'un arrêt photo à Gruyères

Comment explorer au mieux le parc régional de la Gruyère ?

Le parc est un véritable paradis pour les randonneurs. En vélo, tu es moins à l'aise ici que dans la plupart des autres parcs, bien qu'il existe tout de même quelques itinéraires cyclables isolés. Nous te conseillons donc d'enfiler tes chaussures de marche et de choisir l'une des nombreuses randonnées.

  • Sur l'itinéraire Les Granges - Gérignoz - l'Etivaz, tu te trouves dans la plus grande réserve naturelle de Suisse romande. Cette randonnée de près de cinq heures mettra tes jambes à l'épreuve, car tu franchiras plus de 1000 mètres de dénivelé
  • Le sentier du fromage d'Allières à Montbovon est un peu plus tranquille. Oui, il y a vraiment des sentiers du fromage dans le parc régional de la Gruyère. Ici tu trouveras d'autres candidats
  • Cette randonnée à travers le paysage marécageux au Col des Mosses passe par des chalets d'alpage, des pâturages de vaches, sans oublier le charmant lac de montagne Lac Lioson
  • Pour une excursion à vélo, il existe deux itinéraires balisés de SuisseMobile. D'une part, il y a la Route panorama alpin pour les cyclistes et d'autre part, la Route panorama vélo pour les vététistes

D'autres propositions d'itinéraires et des détails sur le Parc naturel régional Gruyère Pays-d'Enhaut - sérieusement, qui a inventé ce nom ? - tu trouveras sur ce site

D'ailleurs, la Golden Pass Line, l'un des cinq grands trains panoramiques, passe au milieu du parc régional de la Gruyère sur son trajet de Montreux à Lucerne. Si tu n'es pas un grand marcheur et que tu es plutôt un gourmet, ce serait une option économe en calories pour visiter le parc.

Comment accéder au Parc régional Gruyère ?

Le parc régional Gruyère est bien desservi par le train et plusieurs lignes de cars postaux. Que ce soit depuis Fribourg, Gstaad, Montreux ou Bulle. Si tu aimes les routes sinueuses, tu seras également heureux ici avec ta propre voiture

Cependant, il n'y a pas de route directe entre le cœur du parc et la partie sud du lac Léman. Pour cela, tu dois prendre l'autoroute de Bulle à Montreux via Vevey ou le train à travers les montagnes

(Photo : Suisse Tourisme Marcus Gyger)(Photo : Suisse Tourisme Marcus Gyger)
Gorge dans le parc naturel de Gruyère (photo : Suisse Tourisme Tina Sturzenegger)Gorge dans le parc naturel de Gruyère (photo : Suisse Tourisme Tina Sturzenegger)

Parc naturel du Jorat

Faits et chiffres sur le parc naturel du Jorat

Petit mais costaud prend une toute nouvelle signification en ce qui concerne le parc naturel du Jorat. En fait, il ne s'agit pas d'un parc naturel, mais seulement d'un parc naturel candidat. Il est sur la liste depuis 2016, car il aimerait être un parc de découverte de la nature

Enregistré ou non, personne n'est oublié ici. Avec une superficie raisonnable de 9 km², il se trouve dans une seule commune et seulement 20 personnes vivent sur son territoire

Ce qui t'attend dans le parc naturel du Jorat

Dans le parc naturel du Jorat, une chose t'attend avant tout.

La forêt.

Avec ses 40 km², la forêt du Jorat est la plus grande surface forestière d'un seul tenant du Plateau suisse. Comme il pleut beaucoup ici, la forêt est considérée comme un réservoir d'eau qui pourrait assurer temporairement l'approvisionnement en eau de la région en cas de pollution du lac Léman.

De plus, le paysage du Jorat abrite une multitude d'insectes, d'amphibiens, d'oiseaux et de mammifères. Comme le parc se trouve non loin de la dernière station de métro de Lausanne, il enregistre environ un million de promeneurs par an

Tu le vois donc. Petit, beau mais très animé.

Comment explorer au mieux le parc naturel du Jorat ?

La meilleure façon de découvrir le parc naturel du Jorat est à pied, en empruntant l'un des nombreux sentiers de promenade, chemins et passerelles en bois. Les cyclistes passent sur la Route Suisse Mobile de Lausanne à Payerne à la limite sud du parc.

Tu trouveras plus d'informations sur le projet autour du parc naturel du Jorat et son objectif de décrocher une place dans le programme fédéral sur ce site francophone

Comment te rendre au parc naturel du Jorat ?

En prenant le métro jusqu'à Epalinges et en faisant ensuite un trajet en bus, le parc naturel du Jorat est facilement accessible depuis Lausanne.

(Photo : Suisse Tourisme Maxime Rebord)(Photo : Suisse Tourisme Maxime Rebord)
(Photo : Suisse Tourisme)(Photo : Suisse Tourisme)

Parc naturel de la vallée de Diemtig

Faits et chiffres sur le parc naturel de la vallée de Diemtig

De l'autre côté de Gstaad, à mi-chemin entre le parc régional de la Gruyère et le lac de Thoune, se trouve la vallée isolée de Diemtig. Avec ses 136 km², le parc naturel est plutôt l'un des plus petits de son genre. Il fait partie des parcs naturels suisses depuis 2012, se trouve sur le territoire de deux communes et compte environ 2400 habitants

D'une certaine manière, c'est aussi un petit village - même si ce n'est pas le même style que le parc naturel du Jorat. La vallée de 19 km de long s'étend d'Oey-Diemtigen - qui se trouve d'ailleurs également sur le trajet de la Golden Pass Line - jusqu'au Landvogtehore, un sommet de 2'616 mètres d'altitude au bout de la vallée

Ce qui t'attend dans le parc naturel de Diemtigtal

Avec environ 140 exploitations d'alpage qui conduisent en été plus de 10 000 vaches, bœufs, moutons et chèvres dans les Alpes de Diemtig, le Diemtigtal fait partie des communes les plus importantes de l'économie alpine suisse. Le concert de cloches pendant les randonnées et les tours en VTT est donc programmé.

Tu peux aussi t'attendre à de magnifiques prairies fleuries, un paysage de montagne sauvage, des vues magnifiques où que tu regardes, des ruisseaux de montagne glacés, des lacs de montagne scintillants et une faune variée. Lors de tes randonnées, garde donc un œil ouvert sur les bouquetins, les chamois, les marmottes et autres habitants des montagnes.

Les nombreuses et magnifiques maisons du Diemtigtal, décorées de sculptures et de peintures élaborées, sont particulièrement impressionnantes. Elles sont d'ailleurs reliées entre elles par différents sentiers thématiques qui peuvent être parcourus à l'aide d'une application. Mais nous y viendrons bientôt.

(Photo : MySwitzerland)(Photo : MySwitzerland)
Maison dans le parc naturel de DiemtigtalMaison dans le parc naturel de Diemtigtal

Comment explorer au mieux le parc naturel de la vallée de Diemtig ?

L'offre du parc naturel de Diemtigtal est très complète. Tu peux l'explorer à pied, à vélo, en VTT, à cheval ou le long de l'un des nombreux sentiers thématiques

Comme tu le vois, la vallée de Diemtig offre quelque chose pour tout le monde. Que tu sois à la recherche de calme et de quelques belles photos ou d'une bonne dose d'adrénaline. Tu trouveras plus d'informations sur le parc naturel sur ce site

Comment accéder au parc naturel de Diemtigtal ?

La vallée de Diemtig n'est accessible que d'un seul côté. A moins que tu ne sois en randonnée et que tu arrives à pied par l'une des nombreuses montagnes qui se dressent autour. Sinon, tu peux arriver en train jusqu'à Oey-Diemtigen et y prendre le car postal

Si tu es en voiture, tu passes par Spiez en direction de Zweisimmen et à Oey, tu prends la bifurcation vers le Diemtigtal.

(Photo : Switzerland Tourism Roland Gerth)(Photo : Switzerland Tourism Roland Gerth)
Randonnée en famille dans le parc naturel de Diemtigtal (photo : MySwitzerland)Randonnée en famille dans le parc naturel de Diemtigtal (photo : MySwitzerland)

Parc naturel Pfyn-Finges

Faits et chiffres sur le parc naturel Pfyn-Finges

Dans le canton du Valais - qui est, avec le Tessin, l'un des deux cantons les plus méridionaux de Suisse - se trouvent deux parcs naturels. L'un d'entre eux est le parc naturel Pfyn-Finges, qui s'étend sur une surface de 277 km² et 12 communes. Il fait partie de l'inventaire des parcs naturels suisses depuis 2013 et est habité par environ 11 000 habitants

La particularité de ce parc est qu'il se trouve sur la frontière linguistique entre les parties francophone et germanophone de la Suisse. De plus, les différences d'altitude au sein de son territoire sont considérables, puisque le point le plus bas se situe à 500 et le plus haut à 4153 mètres d'altitude. Tu vois, il s'agit d'une région très contrastée.

Ce qui t'attend dans le parc naturel Pfyn-Finges

La diversité des paysages et des habitats dans le parc naturel Pfyn-Finges est impressionnante. D'un côté, on trouve des glaciers, des steppes rocheuses, quelques-unes des plus hautes montagnes de Suisse et plusieurs chalets d'alpage dans le parc, tandis que non loin de là se trouvent des forêts de pins à perte de vue, des châteaux imposants, différentes zones alluviales et la vallée fertile de Rohnetal avec ses nombreux vignobles.

Le cœur du parc naturel de Pfyn-Finges est constitué de la zone protégée de la forêt de Finges. Cette forêt est l'une des plus grandes forêts de pins que les Alpes puissent offrir et, sur 17 km², elle est l'un des plus importants hotspots de biodiversité de Suisse. Le parc est également un paradis pour les ornithologues, car une multitude d'espèces d'oiseaux différentes y vivent. Il est même possible d'observer des aigles dans le parc naturel de Pfyn-Finges.

Si tu as un petit sommelier qui sommeille en toi et que tu aimerais lui donner un peu d'exercice, tu seras comblé ici. Plus de 80 magasins de vin proposent leurs produits régionaux et des dégustations de vin, la plupart se trouvant dans le village viticole de Salquenen et sur l'île aux vins de Varen

Comment explorer au mieux le parc naturel Pfyn-Finges ?

Avec plus de 450 km de sentiers de randonnée balisés, il y a plus qu'assez d'options pour explorer le parc naturel Pfyn-Finges à pied. Le vélo ou le VTT permettent également de se déplacer facilement. Si tu n'as pas ton propre vélo, tu peux en louer un à Loèche ou à Sierre.

Sur le site web du parc naturel, de nombreuses propositions d'itinéraires, idées d'excursions et chemins thématiques sont annoncés. Parmi eux, on trouve notamment les suivants :

  • Le chemin du vin de Sierre à Salgesch prend 2 à 4 heures et traverse le cœur de l'économie viticole valaisanne.
  • Sur le Birdwatching Tour d'environ 15 km, il est possible, avec un peu de chance, d'observer des espèces d'oiseaux rares comme le martin-pêcheur.
  • Un tout autre paysage se dévoile sur le sentier glaciaire Lämmeren, qui traverse une zone alluviale d'importance nationale.
  • Diverses routes de VTT serpentent à travers le parc. Que ce soit tranquillement le long de l'eau ou sur des pistes à faire dresser les cheveux sur la tête à des altitudes plus élevées.
  • Sur le Soundwalk, on insiste sur le fait que la région ne se perçoit pas seulement avec les yeux, mais aussi avec les oreilles.

Tu trouveras plus d'informations, d'inspiration, de faits intéressants et de descriptions sur le centre de la nature et du paysage à Sangelsch sur le site web du parc naturel Pfyn-Finges.

Comment accéder au parc naturel Pfyn-Finges ?

Le long de la vallée du Rhône, le parc naturel est desservi par des trains rapides et régionaux. Comme le parc est un peu éloigné - bien sûr, c'est toujours une question de perspective - tu dois prévoir environ deux heures pour t'y rendre depuis les grandes villes suisses comme Genève, Zurich, Lucerne ou Bâle. Depuis Berne, tu atteindras le parc en un peu plus d'une heure.

A l'intérieur du parc, tu trouveras plusieurs lignes de cars postaux et de téléphériques qui t'amèneront à ta destination. En voiture, il est possible d'arriver par la région du lac Léman via Montreux ou par le tunnel du Lötschberg si tu ne veux pas faire le détour par la Suisse romande.

(Photo : Suisse Tourisme Roland Gerth)(Photo : Suisse Tourisme Roland Gerth)
(Photo : Switzerland Tourism Marco Schnyder)(Photo : Switzerland Tourism Marco Schnyder)

Parc paysager Binntal

Faits et chiffres sur le parc paysager Binntal

Le deuxième parc naturel valaisan est le parc paysager Binntal. Ce parc relativement petit se trouve à la frontière avec l'Italie et couvre une superficie de 181 km². Son territoire s'étend sur cinq communes et environ 1200 habitants l'appellent leur maison.

Cette vallée latérale du Valais, qui était autrefois utilisée par les contrebandiers comme route vers l'Italie, porte le titre de parc naturel depuis 2012.

Ce qui t'attend dans le parc paysager de Binntal

Aucune autre région alpine n'est aussi riche en minéraux que la vallée de Binn et ce n'est pas pour rien que Binn est connue comme le "village minéral". Jusqu'à présent, plus de 300 espèces minérales différentes ont été trouvées dans cette région, bien au-delà des cristaux de roche connus. Si tu t'intéresses à ces pierres précieuses fascinantes, tu trouveras ici des informations complémentaires.

Sinon, le parc paysager de Binntal se présente sous son meilleur jour avec ses vues enchanteresses, ses villages authentiques, une faune complète, l'unique tulipe sauvage de Grengj, des lacs de montagne scintillants et des paysages de montagne à couper le souffle.

Comment explorer au mieux le parc paysager Binntal ?

C'est à pied ou en VTT que tu te déplaces le mieux dans le parc paysager Binntal. De plus, le bus Alpin circule pendant les mois d'été et transporte les excursionnistes de Binn à Fäld et les ramène à Binn après la randonnée

En suivant l'un des nombreux sentiers de randonnée balisés, tu atteindras chaque coin du parc paysager. Tu as également l'option d'une visite guidée ou d'un sentier thématique. Voici une petite sélection de distractions possibles :

  • Sur la randonnée vers le lac Schapler, tu verras le paysage montagneux suisse sous son meilleur jour.
  • Si tu t'intéresses à l'histoire de l'hôtelier mondialement connu César Ritz (Ritz-Carlton, ça te dit quelque chose ?), le sentier thématique "Le chemin de vie de César Ritz" est une bonne excursion culturelle
  • Pour ceux qui n'ont pas le vertige, le pont suspendu de 92 mètres Goms Bridge est une expérience impressionnante
  • Choisis l'une des plus de 30 autres propositions de randonnées pour découvrir le parc paysager Binntal à pied.
  • Lors d'une visite guidée, un professionnel te fera découvrir le parc. La plupart des tours ont lieu en hiver dans le cadre d'une randonnée à ski
  • Les cyclistes et les vététistes trouveront ici une sélection de tours et d'itinéraires
  • Bien sûr, il existe aussi plusieurs offres consacrées aux minéraux de Binntal. Celles-ci incluent des randonnées guidées sur le sujet, des cours de taille et des recherches de minéraux ou la visite de l'un des deux musées.
(Photo : Parks Swiss Brigitte Wolf)(Photo : Parks Swiss Brigitte Wolf)
(Photo : Switzerland Tourism Giglio Pasqua)(Photo : Switzerland Tourism Giglio Pasqua)

Cette liste n'est en aucun cas exhaustive et tu trouveras d'autres idées sur toutes sortes d'expériences dans le parc paysager de Binntal sur le site web du parc

Comment accéder au parc paysager Binntal ?

L'accès au parc paysager Binntal est un peu compliqué, mais il est néanmoins possible de s'y rendre sans problème avec les transports publics. Depuis Brigue ou Göschenen, le Matterhorn Gotthard Bahn t'amène directement au parc. Le pont suspendu est également accessible en train. De plus, des bus de ligne et, en été, le Bus Alpin circulent à l'intérieur de la vallée de Binn.

En voiture, tu arrives de la même manière que dans le parc naturel Pfyn-Finges. Soit par la région du lac Léman via Montreux, soit par le chargement des voitures via le tunnel du Lötschberg

(Photo : Suisse Tourisme Lorenz A. Fischer)(Photo : Suisse Tourisme Lorenz A. Fischer)
(Photo : Suisse Tourisme Lorenz A. Fischer)(Photo : Suisse Tourisme Lorenz A. Fischer)

Parco Val Calanca

Faits et chiffres sur le Parco Val Calanca

Le Parco Val Calanca, situé dans le canton des Grisons, est un autre parc naturel qui, pour l'instant, n'est candidat qu'au titre et attend d'être intégré à l'inventaire de la Confédération. Il couvre une superficie de 120 km² et s'étend sur le territoire de quatre communes. Avec seulement 400 habitants environ, il est très peu peuplé.

La vallée ensoleillée est ouverte vers le sud et protégée au nord par des montagnes atteignant 3000 mètres d'altitude. De plus, le parc abrite un petit lac de montagne en forme de cœur que les organisateurs ont immédiatement intégré dans leur logo

Ce qui t'attend dans le Parco Val Calanca

Quelques caractéristiques de l'idyllique Parco Val Calanca sont les villages traditionnels en pierre et en bois, les chemins muletiers bien conservés, une nature sauvage et intacte avec une faune variée, deux villages très isolés qui ne sont accessibles que par téléphérique et un paysage de rivière cristalline dans le fond de la vallée.

Le Parco Val Calanca se trouve loin du trafic de transit entre le nord et le sud des Alpes, ce qui en fait une destination très calme. Le parc offre un habitat idéal aux animaux sauvages et si tu ouvres un peu les yeux, tu auras peut-être la chance de voir des bouquetins, des cerfs, des chamois et même des aigles royaux ou des tétras-lyres

En ce qui concerne l'eau, le parc a beaucoup à offrir. D'une part, il y a la rivière Calancasca, mais on trouve aussi plusieurs cascades et lacs de montagne sur ce petit territoire.

Comment explorer au mieux le Parco Val Calanca ?

Dans le Parco Val Calanca, l'idéal est de se déplacer à pied. On ne trouve pas vraiment d'itinéraires pour vélo ou VTT ici, mais il y a plusieurs belles randonnées qui te mèneront dans la vallée cachée :

Tu trouveras des informations supplémentaires sur ce parc candidat sur le site web du Parco Val Calanca.

Comment atteindre le Parco Val Calanca

Avec les transports en commun, c'est un peu la galère pour atteindre le Parco Val Calanca. En prenant le car postal depuis Coire ou Bellinzona, tu arriveras en changeant une ou deux fois à Rossa, un bon point de départ pour diverses randonnées

Via les autoroutes A2 et A13, le Val Calanca est facilement accessible toute l'année. Ici tu trouveras une description plus détaillée de ton arrivée dans le Parco Val Calanca

(Photo : Switzerland Tourism Andreas Gerth)(Photo : Switzerland Tourism Andreas Gerth)
(Photo : Switzerland Tourism Daniel Loosli)(Photo : Switzerland Tourism Daniel Loosli)

Parc naturel Beverin

Faits et chiffres sur le parc naturel de Beverin

Pour changer, venons-en à un parc un peu plus grand. Le parc naturel Beverin couvre une superficie de 515 km² et s'étend sur neuf communes. Il est un parc naturel régional depuis 2013 et compte environ 3700 habitants

Les bouquetins exclus.

Le parc est nommé d'après le Piz Beverin, une montagne de 2998 mètres qui caractérise l'image de ce parc naturel dans le canton des Grisons. La région comprend quatre vallées et deux zones d'habitation linguistiquement différentes

Ce qui t'attend dans le parc naturel Beverin

Des paysages incomparables de montagnes grisonnes t'attendent dans le parc naturel Beverin

Des gorges profondes comme par exemple les gorges du Rhin - également connues sous le nom de "Swiss Grand Canyon" - des paysages de montagne imposants autour du Piz Beverin, une réserve de chasse qui abrite plus de 350 bouquetins, et des zones minières importantes au niveau régional font partie des caractéristiques du parc naturel.

L'une des trois gorges qui se fraie un chemin à travers les vallées est la célèbre gorge de Viamala. Le nom signifie "mauvais chemin". Et ce n'est pas un hasard. Si tu te trouves sur le sentier de randonnée bien préparé avec des ponts et des passerelles en bois dans ces gorges peu agréables et que tu t'imagines à quel point cet obstacle était autrefois dangereux sur le chemin vers le sud, tu ne seras guère surpris par le nom pessimiste.

Comment explorer au mieux le parc naturel Beverin ?

Le parc naturel de Beverin peut être parcouru à pied, en vélo ou en VTT. Mais certains canyons sont aussi accessibles pour une balade en canoë ou un tour de canyoning. Tout dépend de la quantité d'adrénaline que tu souhaites libérer pendant ton séjour dans le parc. Tu as le choix entre les options suivantes, entre autres :

  • La Via Capricorn est entièrement consacrée au bouquetin et traverse le territoire des bouquetins du Schamserberg sur une randonnée de 51 km qui se fait en trois étapes. Le fait de devoir franchir 3 400 mètres de dénivelé ne doit pas te freiner si tu veux te lancer dans cette randonnée.
  • Tu trouveras des informations et des suggestions sur les gorges du Rhin, qui frôlent le parc naturel de Beverin au nord, sur le site web de Ruinaulta
  • Sur le Heinzenberger Gratweg, tu seras accompagné par de magnifiques vues sur les Alpes grisonnes
  • En vélo, la route des Grisons traverse diverses parties du canton en plusieurs étapes. La cinquième étape de Thusis à Splügen passe entre autres par les gorges de Viamala et le long du Rhin postérieur.
  • Tu trouveras plusieurs itinéraires de VTT, comme par exemple l'itinéraire Alpine Bike, sur la carte interactive de SuisseMobile.
  • Les offres d'excursions en rafting ou de randonnées guidées en montagne sont répertoriées sur le site web du parc naturel Beverin.

Les sentiers de randonnée et autres activités sont plutôt rares sur le site web du parc. Tu y trouveras néanmoins des informations utiles et des indications sur les offres actuelles

Comment accéder au parc naturel Beverin ?

Le parc naturel de Beverin est accessible d'une part en voiture par l'A13 via Coire, ou par les trains des Chemins de fer rhétiques également via Coire ou Thusis. Diverses lignes de cars postaux et de trains régionaux circulent à l'intérieur du parc

(Photo : Suisse Tourisme Marcus Gyger)(Photo : Suisse Tourisme Marcus Gyger)
(Photo : Suisse Tourisme Marcus Gyger)(Photo : Suisse Tourisme Marcus Gyger)

Parc Ela

Faits et chiffres sur le Parc Ela

Le Parc Ela se trouve également dans le canton des Grisons et, avec une superficie de 548 km, il est le plus grand parc naturel de Suisse. Il s'étend sur le territoire de six communes et réunit trois cultures linguistiques entières - l'allemand, le romanche et l'italien. Au total, seuls environ 5200 habitants vivent à l'intérieur de ses frontières.

Le Parc Ela fait partie des parcs naturels suisses depuis 2012 et est directement adjacent au parc naturel Beverin à l'ouest. Le point le plus bas se trouve dans les gorges de Schin à 745 mètres et le point le plus haut au Piz Kesch à 3418 mètres d'altitude.

Ce qui t'attend dans le Parc Ela

Dans le Parc Ela, tu rencontreras un paysage sauvage, des sommets de montagne abrupts, des paysages de marais d'importance nationale, de magnifiques villages grisons - comme Bergün - et de vastes paysages entourés de glaciers et de lacs de montagne. De plus, la ligne de montagne de l'Albula, un site du patrimoine mondial de l'UNESCO des Chemins de fer rhétiques, passe par le col de l'Albula. Avec tous les tunnels hélicoïdaux et les boucles que le train emprunte pour franchir l'altitude, il est facile de perdre le sens de l'orientation.

Avec plus de 70 espèces de mammifères, le Parc Ela offre un habitat à une riche diversité d'animaux. En commençant par la musaraigne pygmée de 3 grammes et en terminant par le cerf rouge de plus de 200 kg. Depuis 2009, on peut à nouveau trouver des loups dans le parc. Des ours ont également trouvé leur chemin de temps en temps, bien que cela ne se soit plus produit depuis 2008.

Le parc naturel abrite également de nombreux châteaux et églises médiévaux qui peuvent être visités lors de diverses excursions

Comment explorer au mieux le Parc Ela ?

Dans ce parc, grand pour la Suisse, tu peux te déplacer de différentes manières. Il y a des sentiers de randonnée et des itinéraires de VTT sans fin, des routes de col pour les cyclistes et les motocyclistes et plusieurs lignes de train des Chemins de fer rhétiques

Un voyage en train très impressionnant passe par la ligne de l'Albula, qui se trouve sur la ligne du Bernina Express. Ce train panoramique part de Coire, passe par les gorges du Rhin et emprunte la ligne sinueuse de l'Albula jusqu'à Saint-Moritz en Engadine. Voici d'autres idées d'excursions et d'occupations possibles :

  • Une randonnée dans le Parc Ela est presque un must. Diverses randonnées longue distance, qui traversent le canton des Grisons en plusieurs étapes, passent par le parc naturel. Mais des randonnées plus courtes sont également possibles sur les plus de 100 km de sentiers de randonnée.
  • Le joli petit lac de Palpuogna, que nous avons décrit plus en détail dans cet article, se trouve juste à côté de la route du col de l'Albula et vaut définitivement le détour
  • Tu peux découvrir les singularités du Parc Ela sur un total de 26 sentiers thématiques
  • En vélo ou en VTT, tu as un choix presque infini d'itinéraires à ta disposition

Une multitude d'excursions dans le Parc Ela - 523 pour être précis - sont listées sur ce lien. D'autres informations concernant le parc sont rassemblées sur le site web du parc naturel

Comment arriver au Parc Ela ?

Le Parc Ela est facilement accessible en transports publics et en voiture depuis Davos, St. Moritz ou Coire. Diverses lignes de cars postaux t'emmènent dans les endroits qui ne disposent pas d'une ligne ferroviaire

Le parc est également très apprécié des cyclistes et des motocyclistes qui font un tour par les cols du canton des Grisons

(Photo : Suisse Tourisme Roland Gerth)(Photo : Suisse Tourisme Roland Gerth)
(Photo : Suisse Tourisme Lorenz A Fischer)(Photo : Suisse Tourisme Lorenz A Fischer)

Parc national suisse

Faits et chiffres sur le Parc national suisse

En Suisse, il n'y a qu'un seul parc national. Mais il a de quoi faire... Nulle part ailleurs en Suisse tu ne rencontreras autant de marmottes, de bouquetins et d'autres animaux sauvages en liberté

Le parc national suisse existe depuis 1914 et se trouve en Engadine, dans le canton des Grisons. Il s'étend sur une superficie de 170 km²] et à part une faune très riche, il n'y a pas de population résidant en permanence dans le parc.

Depuis 2010, il forme avec les communes du Val Müstair et de Scuol la biosphère UNESCO du Val Müstair, sur laquelle tu en apprendras plus plus tard. Avec plus de 100 ans d'existence, il n'est pas seulement le plus ancien parc national des Alpes, mais aussi le mieux protégé.

Ce qui t'attend dans le Parc national suisse

Comme tu peux t'en douter, il s'agit avant tout d'une chose

La nature.

Le parc national est accessible aux visiteurs grâce à environ 100 km de sentiers de randonnée balisés et 21 itinéraires au total. Une multitude d'animaux t'attendent, comme les bouquetins, les marmottes, les chamois, les cerfs rouges, les renards, les écureuils, les gypaètes et bien d'autres encore. De plus, le parc possède une flore riche, des vues à couper le souffle et des paysages intacts.

Cependant, pour que tous ces beaux aspects soient possibles, il est nécessaire de respecter toute une série de règles que chaque visiteur doit suivre. En raison de la protection élevée du parc national, il est par exemple interdit de quitter les sentiers de randonnée, d'allumer un feu ouvert, de passer la nuit librement dans le parc ou d'emporter des plantes quelconques

Tu trouveras une liste détaillée de tout ce qui est interdit pour préserver la nature dans toute sa beauté ici

Les seules possibilités pour passer la nuit dans le parc national suisse sont d'une part la Chamanna Cluozza - une simple cabane au milieu du Val Cluozza - et d'autre part l'Hotel Parc Naziunal il Fuorn.

Comment explorer au mieux le Parc national suisse ?

Hormis la randonnée, tout sport est interdit dans le parc national. En d'autres termes, enfile tes chaussures de randonnée, mets ton sac à dos et fonce.

Les 21 itinéraires de randonnée, qui sont toutefois fermés en hiver, peuvent être filtrés sur le site web du Parc national suisse en fonction du temps de marche, du dénivelé et du niveau de difficulté

L'entrée principale du parc, par laquelle on peut accéder à pratiquement tous les sentiers de randonnée, est Zernez. C'est là que se trouve le centre des visiteurs, où toutes les informations et renseignements possibles et imaginables te sont servis sur un plateau d'argent

En parlant d'informations : Le site web du parc national suisse est ta meilleure source pour te préparer à ton excursion. Que ce soit pour en savoir plus sur l'application créée spécialement pour le parc, pour explorer les offres touristiques spéciales ou pour t'assurer une place dans l'hébergement

Comment atteindre le Parc national suisse ?

En raison de sa situation périphérique, le parc national n'est accessible qu'au prix d'un certain temps. Cependant, l'accès est très bon avec les trains des CFF et des Chemins de fer rhétiques jusqu'à Zernez. Tu trouveras des explications détaillées sur l'accès ici

Il est également possible d'arriver en voiture, mais le nombre de places de parking à proximité du parc est plutôt limité.

Parc national suisseParc national suisse
(Photo : Suisse Tourisme David Merkhofer)(Photo : Suisse Tourisme David Merkhofer)

Biosphère Val Müstair

Faits et chiffres sur la biosphère du Val Müstair

Ce coin idyllique de la planète fait partie des parcs naturels suisses depuis 2011 et couvre une superficie de 199 km². Le parc se trouve dans une seule commune et abrite environ 1 400 habitants.

Comme l'Entlebuch, la biosphère du Val Müstair est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ou plutôt deux. Les deux distinctions ont été attribuées d'une part au monastère St. Johann à Müstair et d'autre part à la réserve de biosphère des hautes Alpes que Müstair partage avec le parc national et la commune de Scuol

Ce qui t'attend dans la biosphère du Val Müstair

La biosphère du Val Müstair est un petit monde en soi, au-delà du col de l'Ofen. La biodiversité y occupe une place importante et plusieurs projets sont consacrés, entre autres, aux espèces animales menacées et à la préservation des paysages existants.

Des villages typiques des Grisons, des paysages de montagne spectaculaires, plusieurs musées, un tissage manuel traditionnel, une grande diversité d'animaux sauvages, le célèbre monastère de St. Johann, des ruisseaux de montagne et des rivières limpides font la beauté et l'originalité de la biosphère Val Müstair.

Comment explorer au mieux la biosphère du Val Müstair ?

La biosphère se découvre le mieux à pied ou en VTT. Une visite en voiture ou en car postal est également possible, mais tu verras définitivement plus de choses du parc en ralentissant le rythme. Voici pour la dernière fois une sélection de randonnées, de tours en VTT et d'autres spécialités possibles :

  • Juste avant la frontière italienne à Müstair se trouve, comme déjà mentionné, le monastère bénédictin de St. Tu trouveras des informations sur ce bâtiment récompensé par l'UNESCO ici
  • Sur le sentier thématique A la riva dal Rom, tu suivras le cours de la rivière sauvage Rom pendant 18 km. Tu verras des prairies fleuries, des forêts d'aulnes denses et des paysages impressionnants
  • Diverses offres guidées abordent des thèmes comme la faune, les histoires des villages locaux ou le retour du loup.
  • La deuxième étape de l'itinéraire Alpine Bike traverse la biosphère du Val Müstair
  • Tu trouveras plusieurs randonnées, comme une étape du chemin de Saint-Jacques, sur la carte interactive de Suissemobile

Tu trouveras tout ce qui t'attend dans la biosphère du Val Müstair, comme des conseils sur les produits locaux ou les attractions du moment, sur ce site

Comment accéder à la biosphère du Val Müstair ?

Que tu te déplaces en transports publics ou individuellement avec ta propre voiture, la biosphère Val Müstair n'est pas facile d'accès. Située quasiment à l'extrémité de la Suisse, l'accès à l'Engadine et à Zernez est une entreprise qui prend du temps, mais qui en vaut clairement la peine.

En train, l'arrivée se fait depuis presque tous les coins de la Suisse via Landquart, puis par le tunnel de la Vereina jusqu'à Zernez. En voiture, tu passes soit par l'un des cols de montagne, soit tu fais passer ta voiture par le tunnel de la Vereina.

(Photo : Suisse Tourisme Andre Meier)(Photo : Suisse Tourisme Andre Meier)
Monastère dans le Val Müstair (photo : MySwitzerland)Monastère dans le Val Müstair (photo : MySwitzerland)

Autres informations pratiques

Pour finir, nous partageons avec toi quelques conseils supplémentaires sur les parcs naturels suisses :

Découvrir les loisirs

Réservez maintenant