Parapente
Parapente

Parapente

Réserve ici ta prochaine excursion en parapente en Suisse. Lors d'un vol en tandem, tu peux admirer des paysages incroyables depuis la perspective d'un oiseau. Les points chauds pour le parapente sont Interlaken, la Suisse centrale ainsi que l'Engadine. Mais il y a aussi quelques sites de décollage à couper le souffle en Valais. Après quelques pas rapides, tu te trouves dans les airs et tu peux profiter de l'environnement pendant que ton pilote tandem veille à ce que ton vol soit sûr.

contact

Vous avez des questions sur l'offre ?

Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions.

FAQ Parapente

En tant que passager d'un vol en tandem, tu n'as pas besoin de connaissances préalables. Avant le vol en parapente, le pilote t'expliquera lors de la préparation au décollage ce à quoi tu dois faire attention au décollage, à l'atterrissage et aussi pendant le vol. Pour l'âge, il n'y a pas de restrictions à partir de 16 ans, le poids doit être compris entre trente et cent kilos. Une condition physique particulière n'est pas nécessaire, mais en cas de maladie grave, tu dois consulter ton médecin et l'indiquer lors de la réservation. Des chaussures solides, des pantalons longs et un coupe-vent sont obligatoires. Pour les enfants à partir de sept ans environ, un vol en tandem est certes possible dans la plupart des cas, mais il faut obtenir l'autorisation du parent ou du tuteur.

Pour pratiquer ce sport en tant que pilote en Suisse, il faut au préalable réussir deux examens pour les parapentes monoplaces. Un examen concerne la formation théorique divisée en cinq sections. L'examen pratique est passé en trois vols de parapente au maximum. Cela permet de vérifier la maîtrise de l'engin volant. Cela se fait en trois étapes au décollage, pendant le vol et à l'atterrissage dans un cercle prédéfini de trente mètres. Pour être pris en compte dans la formation, le décollage et l'atterrissage doivent avoir une différence d'altitude d'au moins 300 mètres. Pour piloter les parachutes tandem (aussi appelés biplaces), tu as besoin d'un autre examen très strict. En allemand, cette licence s'appelle Hängegleiter Ausweis (Licence de vol libre, Licenza per aliante da pendio, Hang gliding licence) et est délivrée par la Confédération suisse. Les personnes qui ont réussi ces examens sont autorisées à voler en tant que pilote de parapente.

En Suisse, pour pouvoir décoller en parapente, il suffit d'obtenir l'autorisation du propriétaire du terrain. Les sites de décollage et d'atterrissage sont généralement gérés par des écoles de pilotage, des associations locales ou même des exploitants de remontées mécaniques. Il est cependant nécessaire d'avoir une assurance responsabilité civile. En tant que pilote invité étranger, tu dois obtenir de ton assurance la confirmation que ton assurance couvre également tes vols dans l'espace aérien suisse. Les garanties et les couvertures pour les dommages causés à des tiers doivent être suffisamment couvertes. en tant que pilote, tu peux également souscrire des assurances de 30 jours auprès de la Fédération suisse de vol libre.

Le pilote est assis en toute sécurité dans un harnais sous le parapente, qui est relié au harnais par des suspentes. Il contrôle le vol à l'aide de lignes de commande. Lors d'un vol en tandem, le passager est assis dans un deuxième harnais solidement attaché juste devant le pilote. Tout l'équipement tient dans un sac à dos et pèse entre quinze et vingt kilos. Dans les montagnes, le vol se fait généralement avec un décollage vers l'avant. Le parapente est derrière toi et tu cours lentement jusqu'à ce que le parapente se remplisse d'air et soit au-dessus de toi. Si rien n'est emmêlé, tu fais encore quelques pas d'accélération en descente et dès 20 km/h, le parapente te soulève dans les airs.

En parapente (pargliding), le professionnalisme et la sécurité sont garantis. Tous les pilotes, sans exception, sont contrôlés par la Fédération suisse de vol libre FSVL et possèdent un brevet, le certificat de vol libre. Les pilotes qui peuvent effectuer des vols en tandem passent un examen supplémentaire très strict. Pour les parapentes, il existe également des règles très strictes. Toutes les parties du parapente doivent être capables de supporter une charge au moins huit fois supérieure à la normale. Aujourd'hui, le parapente est le sport aérien le plus sûr qui soit. Entre 2000 et 2017, 8 personnes en moyenne sont mortes en parapente selon le BFU. Avec 16 000 pilotes de parapente enregistrés et licenciés, c'est un chiffre comparativement bas. Surtout si l'on considère que chaque pilote vole plusieurs fois par an.

Le parapente existe à ses débuts depuis plus de soixante-dix ans. L'ingénieur de la NASA Francis Melvin Rogallo a obtenu le premier brevet d'un parapente en 1948. Un peu plus tard, David Barish a également développé et testé des parapentes très similaires

En Suisse, les frères allemands Strasilla, qui vivent ici, ont développé avec le Suisse Andrea Kuhn le premier parapente au monde à partir de voiles de remorquage en 1973. Ils ont déposé leur propre brevet de parapente sous le nom de Skywing. Leur parachute disposait déjà à l'époque d'un système sophistiqué de lignes de capture et de contrôle. A l'époque, Dieter et Udo Strasilla ont été les premiers à voler ensemble du Jungfraujoch, à 3466 mètres d'altitude, jusqu'à Lauterbrunnen, à environ six kilomètres de là, et ont ainsi franchi 2676 mètres de dénivelé. C'était la naissance du parapente en Suisse

Aujourd'hui encore, il est possible de voir le premier parapente du monde, un 11 cellules en tissu spinnaker. Il se trouve dans le Flugwerft Schleissheim près de Munich, qui fait partie du musée allemand. Les Alpes bernoises au sud d'Interlaken sont connues pour leur triptyque Eiger, Mönch et Jungfrau et offrent des conditions idéales pour le parapente ou le paragliding avec des sommets de plus de 4000 mètres d'altitude.