back img
Snowkite

Snowkite

Comme pour le kitesurf, vous vous déplacez grâce au vent. Ici, cependant, cela se passe au-dessus de paysages de montagne enneigés, dans des températures froides ou glaciales. De nombreuses personnes se rendent jusqu'à un col de montagne pour trouver des conditions de vent optimales.

FAQ Snowkite

Comme le kitesurf, le snowkite est issu du kitesurf. Le snowkite est un vol avec un cerf-volant acrobatique. La voile est désignée comme un cerf-volant. Les premiers développements ont eu lieu dès 1826, mais ce n'est qu'en 1990 qu'un premier char a été mis au point. Le char, officiellement appelé parakart, peut être utilisé avec des flotteurs, des patins ou des skis à la place des roues. Dieter Stragilla, qui a démocratisé le parapente en développant le premier appareil, a également testé très tôt des parachutes sur des skis. Après l'invention du kitesurf, de plus en plus de variantes ont été développées. Il s'agit notamment du kitebuggy, du kitelandboarding, du kitesurf et du snowkite.

Le snowkite se pratique en hiver sur des zones ouvertes et enneigées. Pour cela, vous avez besoin d'une aile de traction et de skis ou d'un snowboard. S'il y a assez de vent, vous laissez le cerf-volant voler pour qu'il vous élève sur vos skis ou sur le snowboard au-dessus de la surface de la neige.

Le snowkite nécessite un niveau de forme physique moyen. Vous n'avez pas besoin d'être un athlète de haut niveau pour pratiquer ce sport. Une expérience préalable du kitesurf est un avantage, mais n'est pas indispensable. Il est plus important que vous ayez déjà chaussé des skis ou un snowboard et que vous vous sentiez à l'aise dessus.

Pour le snowkite, vous avez besoin de:

  • skis ou snowboard
  • cerf-volant (cerf-volant tubulaire ou aile mono-peau)
  • barre de cerf-volant (guidon)
  • harnais ceinture ou harnais culotte avec boucles pour les jambes
  • leash de cerf-volant (ligne de sécurité pour le cerf-volant, de préférence avec une housse en néoprène)
  • vêtements, casque, lunettes de ski et chaussures, des gants, une veste coupe-vent et déperlante
  • des protections pour les genoux, fessiers, coudes et pour la tête peuvent être utiles surtout si vous prévoyez des sauts ou s'il y a peu de neige

Pour les vêtements, on utilise souvent des combinaisons une pièce, car elles ne peuvent pas glisser et tiennent bien chaud. Les protections peuvent être fabriquées avec des coussinets iso dans la poche du pantalon, mais il existe aussi des pantalons incluant déjà ces protections. Une protection dorsale est absolument nécessaire pour éviter les blessures graves. Le harnais est utilisé pour soulager la pression sur les bras. Pour les débutants, un harnais culotte peut être un meilleur choix car il dispose de sangles pour les jambes. Cela vous empêche de glisser vers le haut, ce qui arrive fréquemment avec un harnais de hanche. Le Kiteleash relie la voile à l'anneau de sécurité de la barre du cerf-volant et à votre harnais. Il dispose d'un système de libération rapide en cas d'urgence, qui se déclenche à la barre du cerf-volant et libère la pression sur la voile. Le cerf-volant est alors toujours fixé au harnais par le kiteleash et ne peut donc pas s'envoler.

Il existe des écoles de snowkite professionnelles. Pour des raisons de sécurité, vous ne devriez pas essayer d'apprendre par vous même. Dans une école professionnelle, vous apprendrez non seulement à utiliser correctement le cerf-volant et les manœuvres importantes dans la neige, mais aussi à juger correctement le vent et la météo. Dans une école de snowkite, les cours sont donnés pour les débutants et pour les riders avancés. Si vous êtes déjà un kitesurfeur expérimenté, vous aurez un cours spécifique pour vous apprendre à manier la voile sur la neige. Même en tant que débutant, vous aurez votre premier sentiment de réussite après quelques leçons seulement. L'important ici, c'est l'instruction d'un expert. Même si vous savez déjà très bien tirer le cerf-volant après un cours d'une journée, il est conseillé de suivre une deuxième et peut-être une troisième journée de formation pour approfondir les procédures. Cependant, pour les sauts et les figures freestyle extrêmes, vous aurez besoin de beaucoup de temps et de pratique.

Les meilleurs cerfs-volants pour le snowkite sont les softkites (également appelés foilkites ou ram-air kites). Les softkites sont construits comme des parapentes. Ils ont des voiles supérieures et inférieures qui sont reliées entre elles par des lignes de profil. Les softkites se remplissent d'air lorsqu'ils sont lancés et construisent ainsi une surface d'aile stable avec un profil aérodynamique - tout comme un parapente. Leur avantage est aussi leur très petite taille.

Au début, il est préférable de s'exercer avec le matériel que vous possédez déjà. Pour le cerf-volant, vous devez compter environ 1 000 CHF, accessoires compris. Vous pourrez toujours acheter des vêtements plus adaptés, d'autres skis ou une autre planche plus tard, quand vous serez certain de vouloir continuer ce sport. Vous aurez aussi besoin de deux cerfs-volants : un plus petit et un plus grand, en fonction des conditions de vent. De nombreuses écoles de snowkite louent des kites avec une formation éprouvée.

Tant que vous ne laissez que le cerf-volant vous tirer, le snowkite n'est pas très dangereux. En cas de chute, cependant, le risque de blessure est plus élevé qu'avec le kitesurf, car la glace est très dure. C'est particulièrement vrai si vous faites des sauts. Les protections sur vos vêtements sont également importantes, surtout pour le dos. Le casques est obligatoire. Lors de la formation dans l'une des écoles de snowkite professionnelles, vous apprendrez à comment vous comporter dans les situations d'urgence, quand relâcher la pression sur le cerf-volant via le leash ou quand déconnecter complètement le cerf-volant pour des raisons de sécurité.

Les skis doivent idéalement être des carvers de freeride ou de course. Il est important qu'ils soient courbés vers le haut à l'extrémité du ski. Si vous devez faire marche arrière avec les skis après avoir atterri en pleine nature ou sur la pente pour relancer l'aile, ils s'enfonceront facilement dans la neige et vous basculerez en arrière. Les skis se coinceraient aussi à l'avant entre la barre du cerf-volant et les lignes. Surtout au début, vous utiliserez sûrement les skis ou le snowboard que vous possédez déjà et que tu vous maîtrisez. N'oubliez pas:

  • Plus les skis ou la planche sont longs et droits, plus vous pourrez faire du kite rapidement.
  • Plus les skis ou la planche sont courts et taillés, plus vous arriverez à manier le kite.

Pour le snowkite, il faut beaucoup d'espace et du vent. Il faut absolument éviter les pistes de ski. Les prairies enneigées, les fonds de vallée plats ou un lac gelé couvert de neige conviennent. Les spots de snowkite se trouvent loin des foules. Vous pouvez aussi utiliser une pente pour être tiré vers le haut. Vous pouvez descendre avec ou sans cerf-volant, que vous pouvez facilement ranger dans le sac à dos. Dans le snowkite, le terme "backcountry" est souvent utilisé. Il est synonyme de nature et de dépaysement. Il est très important pour le bon choix de la zone qu'il n'y ait pas d'obstacles ou de lignes électriques. Sur le site de https://www.unhooked.ch/2008/spotguide/ -/ les spots de snowkite sont indiqués en hiver, les spots de kitesurf en été avec leurs prévisions météorologiques actuelles.

En kitesurf, une planche est utilisée avec le cerf-volant sur l'eau. Les planches utilisées aujourd'hui sont principalement des twin tips, où les pieds sont dans des boucles. Les planches directionnelles (également appelées planche de surf ou planche à vagues) sont utilisées sans loops. La taille de la planche se rétrécit quand vous devenez plus expérimenté. Sur l'eau, vous pouvez utiliser à la fois les vagues et la traction du cerf-volant comme support pour les sauts. Lorsque vous faites du snowkite, la température est généralement inférieure à zéro. L'eau s'est transformée en glace et en neige. Cela signifie un risque de blessure plus élevé lors des sauts. Cependant vous êtes plus en sécurité sur la neige avec vos skis ou votre snowboard que sur l'eau, car le sol ne bouge pas. Vous pouvez aussi faire du snowkite avec des vitesses de vent plus faibles que sur l'eau. Des vitesses de vent aussi faibles que 12 km/h sont suffisantes. La caractéristique commune des deux sports est le cerf-volant.