back img
Böötle

Böötle

Que ce soit sur l'Aar, la Limmat ou le Rhin, le Böötle est une activité de loisirs praticable sur presque tous les fleuves. De plus en plus de prestataires vous loueront un bateau, prêt à flotter, et le récupèreront à l'arrivée.

FAQ Böötle

Les barrages avec leurs lâchers d'eau sont une source de danger importante et souvent sous-estimée. Avant chaque centrale hydroélectrique il est très important de vider l'eau du bateau, le transporter et de vider à nouveau l'eau éventuelle avant de remonter sur le bateau. Les ponts, les embarcations, les balises et les gros rochers peuvent aussi représenter un danger. Des tourbillons d'eau s'y produisent régulièrement, et les gens sous-estiment souvent les risques associés. Vous verrez parfois des panneaux "Attention aux lâchers d'eau". Des inondations soudaines peuvent se produire sous les centrales hydroélectriques. Vous devez prendre ces signes d'avertissement très au sérieux et, si l'eau monte rapidement, quitter ces endroits le plus vite possible. De 2011 à 2020, 45 personnes par an en moyenne sont mortes dans les eaux suisses.

En principe, toutes les rivières sont adaptées à la navigation de plaisance. Voici une liste de points particulièrement dangereux dans l'Aar, la Limmat, la Reuss, le Rhin et le Rhône :

  • Aar: 20 barrages en amont des centrales de Ruppoldingen, Gösgen, Aarau, Rüchlig, Rupperswil-Auenstein, Wildegg-Brugg, Beznau, Klingnau, Aarberg, Bannwil, Felsenau, Flumenthal, Hagneck, Mühleberg, Niederried/Radelfingen, Wynau, Brügg, Interlaken, Kallnach et Schwarzhäusern ; les sites dangereux comprennent également le pont à bascule de l'Aar "Woog" à Aarburg et les gorges de l'Aar, les embranchements avec des contre-courants à Kehrsatz-Muri et le rapide Uttigen, le pont Nydeggbrücke.
  • Limmat : 10 barrages en amont des centrales hydroélectriques de Stroppel, Höngg, Turgi, Schiffmühle, Kappelerhof, Oederlin, Aue, Wettingen, Dietikon et Letten. Le barrage de Höngg, en particulier, est régulièrement le théâtre d'accidents graves.
  • Reuss : 8 barrages en amont des centrales Bremgarten-Zufikon, Bremgarten-Bruggmühle Windisch, Amsteg, Wassen, Mühlenplatz, Perlen et Rathausen ; zones dangereuses de Gnadenthal et St.-Anna-Loch. Le barrage de Reussbädli, juste avant l'ancienne filature Kunz à Windisch, est particulièrement dangereux.
  • Rhin : 11 barrages en amont des 12 centrales hydroélectriques de Reckingen, Albbruck-Dogern, Laufenburg, Säckingen, Ryburg-Schwörstadt, Rheinfelden, Augst-Wyhlen (deux), Rheinau, Schaffhausen, Eglisau-Glattfelden, Birsfelden et Kembs ; point dangereux Koblenzer Laufen. Schaffhausen est un port d'escale populaire depuis Stein.
  • Rhône : 4 barrages en amont des centrales hydroélectriques de Chancy-Pougny, Gletsch-Oberwald, Verbois, Massaboden

Les éléments de sécurité essentiels comprennent

  • Gilet de sauvetage avec col, sac étanche, pagaie et pompe à air (fournis pour les locations de bateaux et les visites guidées)
  • Crème solaire, casquette, de l'eau en quantité, lunettes de soleil
  • Les pagaies doivent être solides, séparables et fabriquées en tubes d'aluminium avec un système de verrouillage à ressort métallique (coût : environ 70 CHF)
  • Pour les pompes, les pompes à pied sont recommandées (à partir de 10 CHF).

Ce ne sont pas des équipements de sécurité mais vous aurez également besoin de:

  • Maillot de bain, grande serviette de bain
  • Sac poubelle
  • Combinaison en néoprène pour les températures de l'eau plus fraîches (peut être louée)
  • Pull, si l'activité se prolonge dans la soirée
  • Tongs confortables
  • Briquet et allume feu pour le BBQ
  • Trousse de secours et kit d'urgence pour le bateau pneumatique : couteau de poche, scotch isolant, adhésif, lotion après-soleil
  • Appareil photo étanche, étui étanche pour smartphone, etc
  • Glacière pour les boissons et la nourriture
  • Corde pour attacher le bateau pendant les pauses

Avec un chariot pliable, vous pouvez passer les centrales hydroélectriques et les barrages sans dépenser trop d'énergie.

Depuis le 01.01.2020, les règles de sécurité sont plus strictes. Il est désormais obligatoire d'avoir soit une bouée de sauvetage, soit un gilet de sauvetage avec col par personne à bord du bateau. L'Office fédéral des transports (OFT) a publié des règles pour voyager en toute sécurité sur les rivières dans des bateaux gonflables :

  • Porter un gilet de sauvetage sur les rivières
  • Porter un gilet de sauvetage conformément à l'ordonnance sur la navigation intérieure sur les embarcations pneumatiques, les bateaux à pagaies, les bateaux à rames
  • Les bateaux de moins de 4 mètres doivent être étiquetés avec un nom et une adresse, ainsi qu'un numéro de téléphone si possible. L'étiquette doit être clairement visible, elle peut potentiellement sauver des vies. Cette règle s'applique aux bateaux de plage, bateaux gonflables, paddles, bateaux à pagaies, barques de course et planches de surf.
  • Seules les personnes aptes à conduire peuvent utiliser un bateau (pas d'alcool, de drogues, etc.)
  • Les bateaux de croisière ont toujours la priorité de passage (garder une distance suffisante)
  • Les contrôles sont effectués par les autorités cantonales compétentes et leurs unités de police

Depuis 2020, ils peuvent émettre des amendes. Par exemple, le non-respect de la signalisation coûte 40 CHF et l'absence d'un dispositif de sauvetage 50 CHF. Au passage, les dispositifs de flottaison ne sont pas considérés comme des appareils de sauvetage. Bien que la limite d'alcool ait été levée pour les bateaux de moins de 2,5 mètres et les bateaux gonflables non motorisés de moins de quatre mètres, la personne qui conduit le bateau ne doit pas boire d'alcool, sinon elle n'est pas apte à conduire.

Le SLRG a publié les règles suivantes :

  • Mettre le gilet de sauvetage
  • Respecter la charge maximale du bateau (indiquée sur chaque bateau)
  • Ne pas attacher les bateaux ensemble
  • Explorer les sections de rivière inconnues avant le voyage
  • Seuls les bons nageurs et nageurs expérimentés peuvent naviguer dans les eaux libres (rivières, étangs et lacs)
  • Raccourcir la durée de baignade quand l'eau est froide

Voici les conseils du bpa :

  • se protéger du froid : ne pas rester trop longtemps dans l'eau froide, cela pourrait provoquer des crampes musculaires
  • se protéger du soleil avec une casquette et de la crème solaire
  • ne pas attacher les bateaux ensemble car cela rend les manoeuvres difficiles
  • ne pas attacher les personnes au bateau : si le bateau est coincé, elles seront entraînées sous l'eau
  • avant le voyage, vérifier où il est facile d'embarquer et de débarquer